En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
Prestige

Zephyr et Borée, startup de l'incubateur Centrale-Audencia-ensa, remporte l’appel d’offre d'ArianeGroup pour assurer le transport maritime du nouveau lanceur Ariane 6 !

15 octobre 2019

Zephyr et Borée, startup de l'incubateur commun aux trois écoles nantaises Centrale, Audencia et ensa remporte l’appel d’offre lancé par ArianeGroup, répondant ainsi à un cahier des charges spécifique. La jeune entreprise nantaise a formé une joint venture avec Jifmar Offshore Services, nommée Alizés, qui devra assurer le transport maritime du nouveau lanceur Ariane 6, successeur d’Ariane 5, qui prendra le relais en tant que prochain lanceur spatial européen. Le transport se fera entre l'Europe et le centre spatiale guyannais à Kourou.

L'appel d'offres, lancé il y a deux ans, a vu une compétition finale entre le binôme Marfret - CMA CGM et l'entreprise Alizés. Depuis la signature du contrat fin septembre, Alizés négociait seul avec la filiale d’Airbus et Safran qui développe et exploite les lanceurs spatiaux européens. Zéphyr & Borée se veut pionnier du transport maritime à la voile et se donne pour mission de concevoir et exploiter des navires de commerce innovants pour proposer des solutions de transport maritimes bas-carbone. En partenariat avec Jifmar Offshore Service et le cabinet d’architectes navals VPLP design, Zéphyr & Borée a développé pour les besoins d’ArianeGroup un cargo spécialement dédié au transport du futur lanceur Ariane 6 depuis le continent européen vers la Guyane.

Nommé Canopée, ce gigantesque navire hybride de 121 mètres de long et 23 de large sera équipé de quatre ailes articulées de 375 m² (pour une surface cumulée de 1 452 mètres carrés), signées Oceanwings, permettant de minimiser l'impact environnemental de la traversée. En effet, la startup nantaise promet de réduire la consommation de carburant du navire de 35% environ grâce à l’énergie du vent (soit une économie de 7 200 tonnes de CO2 par an). En complément de la propulsion vélique, le navire sera équipé de moteurs dual fuel Diesel - GNL. Ceux-ci permettent de réduire les émissions polluantes du navire, comme les particules fines ou le dioxyde de soufre, par exemple. Tous ces éléments permettront au navire de filer à 16,5 noeuds (31 km/h) en croisière. Un pas de plus vers la décarbonation pour le transport maritime !

Le choix d’ArianeGroup de nous confier le transport du lanceur Ariane 6 démontre notre capacité à concevoir des projets spécifiques et sur mesure pour répondre à des contraintes industrielles complexes. Zéphyr & Borée

Le contrat avec ArianeGroup a été signé le 23 septembre et annoncé officiellement le 10 octobre. La signature avec un chantier naval est prévue début 2020 pour un lancement prévu en 2022. A cette date, une première rotation sera effectuée à destination de Pariacabo, via les ports de Brême, Rotterdam, Le Havre et Bordeaux, avant d'atteindre Kourou.


Vous aimerez aussi
  • Zephyr et Borée, startup de l'incubateur Centrale-Audencia-ensa, remporte l’appel d’offre d'ArianeGroup pour assurer le transport maritime du nouveau lanceur Ariane 6 !

    15 octobre 2019

Catégories
Excellence RSE